© 2010 Julien Lahmi costumes

Construire un personnage

Construire un personnage, c’est lui donner une façon spécifique d’agir, une manière unique d’être, de désirer, de vouloir, de penser qui vont constituer autant de ressorts pour l’action.

Voici un récapitulatif des éléments pouvant vous aider à trouver cette unicité :

Construire le physique de son personnage

Tout d’abord, il faut bien avoir conscience de ce que dégage votre physique par défaut.

Par exemple, si vous avez des yeux noirs + des cheveux noirs + un visage anguleux, vous dégagerez un tension dramatique forte par défaut.

Cependant, il s’agit de se « grimer le corps », de lui donner des contraintes fortes afin d’obtenir des postures claires et singulières qui raconteront l’histoire de votre personnage.

Il faudra notamment choisir :

  • vos points d’ ouvertures et vos points de fermetures dans le corps
  • vos points de douleur cad où votre personnage aura mal en premier
  • si votre personnage est terrien ou aérien
  • rythmé ou arythmé
  • direct ou indirect
  • un animal qui s’apparente à la façon de se mouvoir de votre personnage

Découvrir et mettre en place ses gestes significatifs

Afin de mieux caractériser votre personnage, trouvez puis travaillez les gestes particuliers et les grimaces qu’il ferait dans telle ou telle situation.

Penser à agrandir

Si vous attaquez haut, il vous restera toujours des traces dans le corps et dans la tête alors que si vous commencez par faire petit, les marqueurs que vous aviez décidés s’estomperont bien vite quand vous serez dans le feu de l’action.

Cela vaut pour la construction physique mais également pour les émotions et les pensées de votre personnage.

Cet agrandissement peut et doit emprunter le chemin des extêmes afin de privilégier la singularité, voire la folie de votre personnage.

Définir les objectifs de son personnage

Qu’est-ce que mon personnage veut plus que tout dans la vie ? (= sur la durée du film ou de la pièce)

Pourquoi c’est cela et pas autre chose qu’il veut à tout prix ?

Quelles actions il a choisi pour accomplir son objectif ? (=sur la longueur de la scène)

Quels sont les obstacles extérieurs ou intérieurs qui sont en travers du chemin vers son objectif ?

Ecrire le passé, le présent et le futur de son personnage

Votre personnage se définira par son histoire :

  • ce qu’il a vécu, son enfance, son adolescence et des moments cruciaux de son passé
  • les événements bienfaiteurs ou traumatiques qu’il vit aujourd’hui
  • les événements qui l’attendentIl faut lui inventer des souvenirs très précis. Pour cela, il est impératif de les écrire et les apprendre aussi bien qu’un texte à jouer car ils doivent être facilement accessibles à votre mémoire.

Broder autour d’un archétype

Souvent la peur du cliché empêche de trouver l’essence de son personnage. On cherche à être subtil avant d’être simple. Pourtant, un sculpteur commence par la forme grossière de son sujet, les grandes masses corporelles, avant de travailler sur les finitions, les détails du visage ou de la main.

De même, il faut d’abord choisir un archétype puis broder autour de petits fils aux colorations diverses.

Commencez donc par donner à votre personnage un prénom et un nom, un métier, une passion. Est-ce un méchant ou un gentil ? Une fois que le Noir&Blanc est bien en place, attaquez-vous aux nuances de gris.

Par exemple, trouvez une référence c’est-à-dire un personnage similaire que vous avez vu dans un film, un livre ou autre. Définissez en quoi le personnage que vous devez incarner est semblable à ce modèle. Pour ensuite nuancer et voir en quoi il diffère.  Il peut être une combinaison de plusieurs références.

Mettre en scène

Certains éléments de mise en scène vous aideront à trouver votre personnage:

  • Dénichez son costume emblématique et vous entrerez alors dans sa peau

  • réflechissez à un objet qui l’accompagne, auquel il tient.Attention, il ne faut pas que ce soit conceptuel. Il faut un objet très concret. Au théâtre, il faut également que cet objet soit intéressant scéniquement cad identifiable et esthétique.
  • réflechissez à la mise en espace (surtout dans le cadre d’impro) et sentez sur scène à quel endroit précis, telle ou telle phrase devra être dite pour avoir l’impact souhaité.

Trouver ses musiques sociales et intimes

Une chanson dessine un tableau clair d’une époque, d’un mode de vie, d’un goût esthétique, d’un rythme. Un morceau de musique peut donner une couleur dominante ainsi que diverses nuances à un personnage. Je préconise donc de trouver une chanson correspondant à l’univers intime du personnage et une autre collant à son être social, ce que j’appelle sa « musique intérieure » et sa « musique extérieure ».

View EXIF Data

One Comment

  1. Posted 10 mars 2013 at 23 h 33 min | #

    Je suis ravis de vos suggestions et indications que vous nous partagés. Merci, je vais mettre en pratique ses bons conseils et faire. je ne sais pas si vous diffusez plus d’information, sur le sujet. Mais, en tout cas Merci.

Poster votre commentaire

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*
*