2010

Les cours de l’année 2010 ont été riches en cascades, empoignades, embrassades, hurlements à la lune, mots fleuris, sourires charmeurs, regards en coin.

Ils ont permis à mes élèves du groupe constitué l’an passé à la fois de muscler leur jeu et d’arriver à exprimer les sentiments minuscules.

Ils ont pu déployer tout cela dans le cadre d’une pièce écrite et mise en scène spécialement pour eux.

2010 a également vu naître un nouveau groupe, constituté de personnes qui, pour la plupart, découvraient le jeu d’acteur.

Ils ont appris à être simplement vrai face à leurs partenaires de jeu, à avoir envie de leur plaire, à leur donner quelque chose de sincère.

Ils ont appris à dompter leurs inquiétudes et leurs peurs, à jouer face aux regards des autres.

Car, comme le dit l’acteur Eric ELMOSNINO :  »Je suis un grand inquiet. Mais j’ai appris à aimer ma peur. Ma peur d’être mauvais, de souffrir, de m’ennuyer, d’être déçu. Tout ce qui me rend intranquille est précieux. La peur, c’est la lucidité. Je vais à sa rencontre pour accéder à l’extrême confiance en moi que j’ai au fond. »

Dans cette page, honneur est fait à ce groupe qui a su aller jusqu’au bout pour présenter à un public un spectacle construit de scènes de film qu’ensemble nous avons adaptées au théâtre.

Dans l’ordre alphabétique :

Morceaux choisis en photos et en mots de la représentation du 18 juin 2010 au soir à L’Esperluette :

Nuit d’ivresse

Nelly et Mr Arnaud

Un singe en hiver

Garden state

Le dernier métro

Le concert

Itinéraire d’un enfant gâté

Quai des brumes

Je vais bien, ne t’en fais pas