Les cours de Tango

Ces cours de Tango étaient menés par les professeurs Pierre-Yves le Bourhis et Philippe Gauthier.

Au Tango, l’unicité naît de la danse, de la rencontre et du contact entre deux êtres.

L’objectif était de faire acquérir aux stagiaires :

- les éléments techniques de base (posture, rythme, abrazo, salida, etc.),

- l’évolution dans l’espace d’un bal,

- les codes en vigueur dans une milonga (invitation par le jeu de regard, les déplacements au sein du groupe),

pour «se faire plaisir ».

Module 1

Conscience de soi sur l’environnement (mouvements d’un individu au sein du groupe).

Conscience de l’autre (mouvements de suivi et de guidage dorsal).
Conscience du pouvoir que l’on a sur l’autre, mais aussi sur soi-même (d’écoute et de réponse).

Objectifs : « Désinhiber, introduire les notions de : poids du corps, d’axe, de contact. Et le minimum pour la marche dans les 4 directions ».

 

Module 2

Objectifs : Ecoute musicale, où sont les temps, choisir le rythme de son mouvement, nouveaux éléments de tango.

 

Module 3

L’objectif de la dernière séance théâtrale était de raconter une histoire par des contraintes plus fortes et plus complexes.

Les objectifs de cours de Tango ont donc été d’apporter plus d’éléments, de figures plus complexes, d’introduire l’Abrazo fermé, son ouverture & fermeture, en résumé proposer plus d’expression et de contact.

 

Au tango :

Le plus important c’est : … écouter la musique

Le plus difficile est d’apprendre à marcher

D’abord le pied, ensuite le corps

Le mouvement part de la hanche

Le centre de gravité doit être entre les deux pieds

La jambe arrière est toujours tendue

Le haut du corps est en appui sur le partenaire

Les coudes sont lourds, tout le haut du corps est relâché

Le regard reste toujours fixé sur son partenaire

La concentration en Tango ne doit jamais se relâcher

Il faut sentir le poids du corps de son partenaire et ses appuis au sol

Relâcher complètement la hanche !

Descendre plus bas !

Marcher tout droit

S’exercer seul et ensuite le faire à deux

La jambe arrière (marche vers l’avant) se plie au moment du transfert du poids du corps

Il faut oser prendre des risques

Essayer de garder toujours les épaules parallèles

S’abandonner dans les bras de son cavalier

Poster votre commentaire

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*
*