Gus Perrier

Attention, cette fiche a été remplie par Gus, pas par Ronan. Faut faire plus synthétique.

Nom du personnage : Gus Perrier, c’est un peu comme ça qu’j’m'appelle. Ca vient d’une pub quand on était môme: « Tiens vlà Gus avec l’fromage rapé, c’est sûrement du Comté ». Et pis moi, j’aimais bien le fromage, du coup mes frangines elles m’ont collé le nom du gaillou… Gus, ça m’est resté.

Au début, j’aimais pas trop et pis avec le temps j’m’y suis fait. Mais bon en vrai, j’m'appelle Pierre. Pierre Perrier, j’sais pas ce que t’en penses mais… mes vieux, y se sont un peu moqués, nan ?

Enfin bref… moi c’est Gus

Référence :

Animal: c’est pas l’animal que tu voudrais avoir mais celui que tu es si tu étais un animal

J’aime bien les chiats, ça existe pas trop mais ca devrait en fait. Un chiat, c’est un chien qui miaule pas. Enfin… ca peut être aussi un chat qu’aboie pas (c’est pas l’inverse cad un chat qui aboie ?), qui s’frotte un peu mais pas trop sinon c’est chiant. C’est un truc doux tu vois… un truc qu’on caresse sans trop lui filer à béqueter, y s’debrouille un peu comme y veut le machin

Un chiat, ca me dirait bien, nan ?

Musique extérieure : la musique des films de Jacques Tati, pas de paroles, quelque chose de léger, aérien, lié au côté lunaire du personnage

Musique intérieure: Matthieu Boggaert / Philippe Katerine = de l’absurde, du décalé mais pas dans l’excès, quelque chose d’attendrissant, touchant voire même enviable par rapport à cette société brutal

Ca rassure de voir un mec comme Gus, on se dit que ça existe et c’est bien, parce que c’est léger, comme un Perrier p’tites bulles, pas le vrai Perrier avec les grosses bulles, celles-ci elles sont trop fortes, ça file le hoquet (un peu compliqué)

Caractère : Je suis lunaire, un peu candide. Je crois comprendre, être conscient de ce qui m’entoure mais en fait je suis plutôt en plane. Gus , c’est un vrai sympa, un gentil, il ne sait pas trop ce qui se passe en fait…Il est là, il mène sa barque mais il lui arrive des trucs qu’il n’arrive même pas à imaginer comme étant dingo. En somme, si ça arrive, c’est parce que c’est la vie quoi… Et pis c’est bien si c’est la vie, ça forge, comme une forge qu’est dure, t’sais le truc des mecs qui forge, nan mais tu vois ou bien… (des fois, j’ai du mal à te suivre)

Backstory :

Profession :Je suis plasticien (ou plasturgiste ?), j’fais fondre des plastiques de couleur et pis j’les mélange entre eux

Ca pue un peu quand ça fond mais après c’est beau.

J’me protège de toute façon, je mets des boules kies dans les narines, ça fonctionne bien et puis ça me permet de respirer avec la bouche

Je suis testeur aussi parfois… enfin souvent… c’est pour arrondir un peu le compte en banque et rassurer mon conseiller d’agence, le mec il est marrant parce qu’il comprend pas tout sur mon compte. Moi non plus tu m’diras…

Objectif :

Evolution :

Des choses qu’il est capable de dire : se concentrer sur les expressions caractéristiques

J’aime bien tester les trucs et gagner des ronds avec mais pas que…

J’aime bien faire de la musique aussi.

J’ai un groupe de musiciens avec qui je joue de la musique

Moi je fais de la guitare folk, parfois je branche le bignou pour la rendre électronique mais je préfère quand elle est classique, la folk…

Mon pote Patrick, il est batteur de formation. Je joue avec.

Maintenant, il prend des trucs dans la rue pour faire des ryhtmes dessus, des trucs un peu concept, un peu zarb’, voire même je me dis même louche

Une fois, il faisait des exercices de percu sur un chat mort, ça m’a fait bizarre

On a continué quand même parce que le son était sympa mais pas trop longtemps tu vois…

Juste le temps d’ouvrir la bouche du félin pour tester la raisonnance mais sans plus.

Ouaih… Patrick c’est souvent mon poto… j’rigole avec… ou pas…

Parfois j’rigole avec d’autres…

C’est important de s’poiler dans la vie, c’est plus drole de s’marrer quand on a une vie triste nan ?

Costumes : Une chemise non repassé, éventuellement boutonnée en décalage. Un babybel à partager dans la poche de poitrine ou dans le pantalon

Objets caractéristiques: Un babybel, un orange parce que des rouges… j’en ai trop mangé, j’ai fait une overdose. Nan mais pas une vraie tu vois, juste c’est une expression pour dire « les babybel rouge, moi j’arrête »

Gestes et mimiques caractéristiques:

Je suis doucement nerveux, c’est le symptome de « moi un peu paumé mais qui ne le sait pas »

Je ne sais pas toujours quoi faire de mes mains

Parfois dans les poches, parfois je me masse les lobs avec une mimique des yeux qui dit « je réfléchis là »

Je m’étire un peu la peau sous le menton

Je dis bonjour au gens en tendant le petit doigt quand on me tend la main et je ne comprends pas que ça surprenne

J’fais des sons quand je me grignotte les ongles, ça m’fait rire

Construction physique du perso :

Poster votre commentaire

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*
*